Accueil Actualité Commission de la Cemac au Gabon : Joëlle Rebecca Zoua Ona prend les rênes

Commission de la Cemac au Gabon : Joëlle Rebecca Zoua Ona prend les rênes

Par BNCR Gabon
Photo

Par décision n°00619/Cemac/P/DRH du 19 octobre dernier, Joëlle Rebecca Zoua Ona a été nommée représentante résidente de la représentation de la Commission de la Cemac à Libreville, au Gabon. L’ancienne chef de service des études de la veille stratégique a été installée ce 2 novembre.

Photo
Joëlle Rebecca Zoua Ona, le 2 novembre. © Gabonreview

Nommée le 19 octobre par décision n°00619/Cemac/P/DRH au poste de représentante résidente de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) à Libreville, Joëlle Rebecca Zoua Ona a été installée ce 2 novembre. La cérémonie s’est déroulée au siège de l’Institut sous régional multisectoriel de technologie appliquée, de planification et d’évaluation de projets (Ista). Ancien chef de service des études de la veille stratégique à la direction de la Planification stratégique, elle remplace Max William Mourou, admis à faire valoir ses droits à la retraite après 3 ans au poste de représentant résident et 14 ans au sein de la Cemac.

Selon le directeur des ressources humaines qui l’a installé, Joëlle Rebecca Zoua Ona aura, entre autres, pour missions le suivi du recouvrement de la taxe communautaire d’intégration (TCI) ; la coordination des actions de la Commission auprès des administrations nationales et organisations internationales. Elle participera également au suivi des chantiers communautaires ; la mise en place d’action de communication pour faire progresser l’esprit communautaire et la veille sur l’application des textes communautaires ; le renforcement de la synergie entre toutes les entités de la Cemac ainsi que les partenaires techniques et financiers. A cela pourraient s’ajouter les grandes orientations des plus hautes autorités de la communauté.

Joëlle Rebecca Zoua Ona entourée du représentant sortant et son adjoint, puis des officiels à l’issue de la cérémonie d’installation. © Gabonreview

S’agissant des missions à conduire au sein de la représentation, une feuille de route précise formalisant les objectifs à atteindre et adossés aux critères d’évaluation prévus pour le suivi des actions menées lui sera communiquée. «Au regard de votre brillant parcours universitaire et professionnel, nous sommes intimement convaincus que vous saurez « driver » votre équipe afin d’accomplir la tâche qui vous a été confiée par les hautes autorités de la communauté», a déclaré Jean Paul Kimoto à la promue qui compte s’investir dans sa nouvelle fonction pour l’atteinte les objectifs assignés par les chefs d’Etat de la Cemac.

«La TCI et son recouvrement seront mon principal cheval de bataille car pour pouvoir faire avancer les chantiers de l’intégration de notre sous-région, la Communauté a besoin de financement», a déclaré Joëlle Rebecca Zoua Ona. Elle devient la 3e femme à occuper la fonction de représentante résidente après Malaika Ndoumbe, l’actuelle représentante résidente de la Commission de la Cemac au Cameroun et Ngarmbatina Odjimbeye Soukate en poste à la représentation du Tchad. «Ceci montre l’engagement du président de la Commission (Ndlr. Daniel Ona Ondo), à mettre les femmes à des postes de responsabilité au sein de la Commission», a-t-elle dit.